Kinésithérapie mandibulaire

Comment fonctionne notre mâchoire ?

Pour mieux comprendre la survenue d’une dysfonction temporo-mandibulaire (DTM), il est important de savoir que notre mandibule est la seule partie du corps à posséder 2 articulations fonctionnant simultanément. Elle permet d’effectuer beaucoup d’actions avec précisions telles que le langage, la mastication, l’expression du visage,… Mais cet équilibre est fragile ! Les muscles permettant ces mouvements sont nombreux et doivent travailler en synergie parfaite pour ne pas troubler le bon fonctionnement de cette articulation double.

Les causes des troubles temporo-mandibulaires

Traumatisme ou fracture de la mandibule. Troubles de l’occlusion dentaire. Développement dysharmonique de la mandibule. Dégénérescence discale ou séquelles de luxations discales. Bruxisme (grincements, surtout nocturnes). Clenching (serrage des dents). Stress…

Les indications de traitements

Douleurs à l’ouverture ou à la mastication. Claquements ou craquements à l’ouverture ou la fermeture mandibulaire. Blocages mandibulaires en ouverture ou fermeture. Ouverture buccale inférieure à 3 travers de doigts (distance inter-incisives). Douleurs d’oreilles irradiées de la mandibule. Douleurs dentaires consécutives à l’hyperpression nocturne, voir diurne. Travail en parallèle dans certains traitements orthodontiques ou stomatologiques. Douleurs cervicales consécutives aux tensions mandibulaires (à ne pas sous estimer !). Rééducation à la mastication et à la déglutition…

Traitement

Dans un premier temps, le traitement sera à but antalgique. Ensuite, nous travaillerons à la correction de la mécanique articulaire. S’en suivra une partie plus axée sur un réapprentissage du mouvement corrigé.
Le traitement est exclusivement manuel. Il ne demande pas une fréquence hebdomadaire de consultations élevée mais pourra dans certains cas demander un suivi à plus long terme.